(c)-F.Humbert - Memoires d'enfance

1000 years in Paris - My chilhood in Paris - Chapter 1



Chapitre 1
Le Parc Monceau

(PDF version soon available in english)



Les plus jeunes années avant l'école, le jeu utilise un plan du Parc Monceau et du quartier reconstruit spécialement pour le jeu, il utilise aussi le plan de Paris de 1946 y compris le métro pour ce chapitre mais il commence dans le Clos St Marcel, 10km au sud de Paris, du temps de Louis VII dit Le Jeune, au XIème siècle...le troisième plan de Paris colorié et remodelé est utilisé pour ce jeu.



- Extrait du plan de Paris de Nicolas de Fer, 1694, Archives Nationales en toile de fond, et peinture et montage de l'auteur.


Je suis né pas loin du Parc Monceau, un parc à l'anglaise au milieu des immeubles aristocratiques du Baron Hausmann qui couvrent ce quartier des ambassades et des enfants gâtés de Hériat, la Plaine Monceau.
Les environs du Parc sont semés d' hôtels particuliers avec des portes cochères imposantes, elles virent passer les dernières diligences des banquiers de la belle époque et les artistes renommés comme Alexandre Dumas ou Saint Sens.

Young Indiana commença la découverte du Parc à l'âge de cinq ans, en jouant aux billes dans les allées tamisées peintes par Monet, chaque agate était échangée pour quatre billes en terre, peu populaires au Parc Monceau, les billes en terre c' était plutot pour le Parc des Batignoles, un parc plus ouvrier à l' époque, à quinze bonnes minutes de marche aux alentours du Pont Cardinet du petit train Saint Lazare- Auteuil et de la petite ceinture, l' ancienne voie de chemin de fer autour du Paris 1900 utilisée par les trains de marchandises et les convois de chevaux se rendant aux abattoirs avec des condamnés trépidant comme dans un mauvais Western ayant perdu tout à coup tous ses cowboys.





Un ou deux ans plus tard vers le début des années cinquante, je découvris le commerce avec une boite en bois contenant une centaine de billes qui était mon butin, je le revendais en partie dans l'après-midi pour acheter des carambars à l'entrée du Parc, côté rue de Prony, près de la Rotonde des Fermiers Généraux qui marqua aux alentours de 1750 la limite de Paris et des Champs cultivés et servait de bureau des impôts. Les prévôts de Paris y collectaient alors une redevance payée par les fermiers du village de Monceau, aujourd'hui place Malesherbes et domaine des banquiers. Le reste de la journée dans le Parc était passée avec Jef D., André et Philippe L. et Arnaud DLP muni de la cape et épée virtuelle des trois mousquetaires ou du pistolet à eau ou à billes de plomb pour simuler les Westerns.





Notre ciné imaginaire se déroulait autour du lac en traversant le pont près du rond point des agates, avant d'aller nous cacher dans la grande pyramide des jardiniers à l'abri des Indiens et du regard des sherifs en costume vert. La colonnade Médicis autour du plan d' eau n'avait moins d'influence sur nous que les chaises métalliques que l'on employait pour atteindre l'île au centre du lac, une île au trésor protégée par des anciens combattants en képi qui reprenaient du service, médaille à la boutonnière, tout en arbitrant le dénouement du film et la punition des méfaits en territoire interdit.
Finalement le grand manitou au sifflet prononçait une sentence d' emprisonnement dans la Grande Rotonde des gardes sans aucun service de boissons glacées à l'entracte. Le questionnaire était interminable pour retrouver la trace de nos parents, mais après de longues minutes passées sans succès, les prisonniers étaient remis en liberté provisoire sur la scène du tournage, en plein air, quelque part dans la Vallée des Peaux Rouges, entre les statues de Maupassant et Musset et l'allée Velasquez- Contesse de Ségur, autant de noms qui ne résonnaient dans nos oreilles qu'en termes des noms des pâtisseries, chocolateries et confiseries des rues voisines, avec leurs vitrines alléchantes.




La journée se terminait par le retour à la maison, rue de Prony pour André Philippe et moi-même, place Malesherbes pour Arnaud, et carrefour Jouffroy Courcelles pour Jef, les étoiles au ciel n'avaient pas un doux frou frou en hiver car il nous fallait retourner avant la nuit tombante, notre auberge n' était pas à la Grande Ourse et mes poches n' étaient pas percées car j'avais soin de les faire réparer chaque fois qu'elles faiblissaient sous le poids des billes. Les billes étaient interdites dans l'appartement que mon arrière-grand-père parcourait de long en large comme un Prussien rêvant de paysages du Rhin, de Excalibur et de grandes chevauchées, un Prussien devenu un marcheur en chaussons emprisonné dans son propre donjon.

Le chemin du retour commençait près de la Rotonde par la traversée du large Boulevard de Courcelles, le Grand Canyon, et en l'absence du Prussien et d'un sabre pour arrêter le trafic devenu envahissant et cacophonique, nous devions nous rassembler avec un groupe d'adultes pour cette partie dangereuse du voyage. Les cochers des monstres d'acier avaient un langage coloré qui remplaçait les feux rouges mais ne pouvait éviter les carambolages impressionnants des jours de pluie sur les pavés graisseux du Boulevard.
De l'autre côté des rapides c'était le début de la rue de Prony avec son kiosque à journaux et le calme retrouvé devant le magasin de jouets qui existe toujours, l' ambassade de Russie est en face aujourd'hui, on passait la rue de Chazelle, home des Eiffels, courait jusqu'au siège social des chewing gums Wrangler, pour nous y ravitailler gratuitement, puis marchions plus lentement devant le 43 de la Rue de Prony, notre ancien appartement familial durant la guerre, mon frère Daniel y est né en 1943.



Finalement nous atteignions au petit trot le carrefour Cardinet et la bonbonnière confiserie chocolaterie, notre dernier scoope avant de nous séparer avec Jef au carrefour Jouffroy tout en rêvant du prochain tournage et des religieuses en vitrine, les madeleines ne nous intéressaient pas, la bourgeoisie locale et les particules ne faisaient pas partie de notre monde de rebelles en culotte courte, l' histoire c' était nous, la trêve des confiseurs, on ne connaissait pas.









Ma mère m'attendait à la porte, comme dans un bureau de change, pour ranger les billes restantes dans le tiroir d'une grande armoire noire en ébène, je pensais déjà au lendemain, revoir Arnaud au pied de la statue d'Alexandre Dumas et Jef rue de Courcelles pour le prochain Western.

La soirée commençait par une partie d'échecs avec mon Père, c'était l'apprentissage, comment forger les pièges et les éviter par Soultanbeiev ou les ouvertures célèbres des Alekhine Smislov et autre Grand Maître, le tout sur un fond de musique russe, Tchaickovsky, Katchatourian, Moussorsky, Rimsky Korsakov, ou Borodine que mon frère André programmait sur un énorme phonographe qui jouait des 78 la voix de son maître. Un son de fracas suivait chaque nouveau disque qui tombait sur la platine automatique, rappelant l'horloge frappée en cadence frénétiquement par les joueurs de blitz.





Après le souper je m'enfonçais dans les aventures des Pieds Nickelés, Tintin et Spirou, les aventures du concombre masqué n' étaient pas encore éditées, pas encore de titi et de gros minet, c'était l'époque des chats et souris de Pas de Salami pour Célimène, des images des châteaux de la Loire dans les paquets de biscottes Pelletier et des soldats en plastique dans les boîtes de café Mokarex, des dinky toys et des voitures miniatures norev ou matchbox et des trains hornby ou du meccano. Demain c'était l'école, les soldats c'était pour la cour de récréation, pas pour la guerre. Un filet de lumière passe entre les volets, la rue résonne du trot des chevaux du laitier, dans la fraîcheur du matin, c'est un son et lumière d'un jour nouveau qui ricoche entre les immeubles à cinq étages et chauffage central de la rue Jouffroy, le temps des cartables bien remplis va commencer.









Les anecdotes
les curiosités et les lieus d'intéret dans mon enfance:





Les Portes Cochères :

Les portes cochères dans le quartier de la plaine Monceau sont la mémoire de la période du Baron Haussmann, elles laissèrent passer les dernières voitures à cheval de l'époque qui précèda les premières automobiles après 1850. L'expression voiturier est encore utilisée au Québec pour désigner un chauffeur prenant soin d'un véhicule à garer.





Les billes et le Tour de France
et autres jeux dans les années 1946-56:

Ceci est un montage mais vous pouvez cliquez l'image pour plus sur cette image de la statue de Maupassant, et les photos sur cette location et le Parc Monceau.
Les marchands de jouets étaient encore nombreux à l'époque vendant ces coureurs du Tour de France en miniature que l'on utilisait sur le sable avec les billes, des agates, pour mimer le tour de France sur des routes imaginaires de sable et de terre, du temps du tour des équipes nationales de la Suisse, France, Italie, Luxembourg et de Charlie Gaule, Bartali, Copi, Koblet qui précéda le temps du tour des marques avec Bobet...plus tard...Anquetil et Poulidor...à cette époque le yoyo était aussi populaire ainsi que de large cercles en bois poussés par les filles dans le parc quand elles ne jouaient pas avec un autre jeu fait de deux batons attachés à une corde sur laquelle roulait une bobine identique au yoyo qu'elles lancaient en l'air et ratrappaient sur la corde tendue entre les batons, le diablo. Les parties d'osselets étaient aussi populaires dans le parc comme dans la cour de récréation à l'école.









L'école Sainte Marie de Monceau :


Mon souvenir de cette école entre 1952 et 58 tourne autour du ballon en mousse qui rebondissait sur l'asphalte de la cour de récréation, et des Montgolfières que l'on peut apercevoir ci-dessus Place des Vosges, une cour de récréation encore plus large, le petit petit petit... fils de Montgolfier était à cette école, comme le petit-fils du général De Gaulle et d'autres célébrités...pour la petite histoire j'ai fréquenté les classes de Mademoiselle Nédelec, Mme Lafosse et Mr Rouard ou Rouault(ma mémoire est brumeuse!) mais je me souviens de Mr Ouvrard qui surveillait les classes et je possède encore les photos de ces classes de trente élèves ou plus pour Arnaud DLP ou Jean François Chap...., ou M Ber...qui habitait un hotel particulier de la rue Jouffroye, et Mah..qui habitait près de St Augustin, avec lesquels je jouais au ballon,...ma mémoire n'est pas totalement off line ou ce qui en reste!













L'Eglise Sainte Catherine,
l'influence russe et
espagnole du quartier:


Le montage ci-dessus reflète bien le caractère et l'architecture du quartier,
l'Eglise othodoxe russe rue Daru
ou les grandes entrées du Parc Monceau,
ou le Pont Alexandre III donnent cette atmosphère.
Note: l'église de de la rue Daru et le Pont Alexandre III figurent dans le film "Midnight in Paris" de Woody Allen, les maitres espagnols du passé sont aujourd'hui moins populaires que les plus récents comme Miro, et Picasso et Dali qui figurent aussi dans midnight in Paris.





L'entrée Courcelles du Parc Monceau et l'avenue Hoche en haut de laquelle durant mon temps d' étudiant je logerai, juste au pied de l'Arc de Triomphe en 1967-68, dans le premier batiment au coin de la rue de Tilsitt et de l'Avenue Hoche. Pour voir cette images et d'autres images de qualité du Parc Monceau et de Paris de la Galerie Brian Jannsen cliquez sur l'image.







L'histoire du Parc Monceau
et le Parc Monceau sur l'internet

Il y a une demi-douzaine de liens sur l'Internet, racontant l'histoire du Parc et ses particularités.

Le développenemt de l'ouest de Paris commence juste avant la révolution, vers 1750, comme le montre les champs et les fermes sur le plan de Turgot(voir Lutetia entrez 1780 pour la recherche du plan), jusqu'à cette époque sur les plans et les cartes de Paris, seule apparaissent la Ville Lévêque(aujourd'hui le quartier St Honoré) avec son couvent de Capucins(aujourd'hui avenue des Capucines), un Marché aux Pourceaux et la Tour des Dames(aujourd'hui quartier St Augustin), et des champs, la carte ci-dessous de 1383 montre les 3 fortifications successives suivant le développement de Paris, et la Ville Lévêque isolée vers l'Ouest.



L' aménagement de Paris par le Baron Haussmann a vu le développement du quartier de Monceau et des Ternes, jusque la juste des fermes proches de l'enceinte des fermiers généraux occupent l'Ouest de Paris, les grilles du Parc Monceau et la Rotonde sont encore visible. La rue de Courcelles le quartier des Ternes et le village de Monceau et le Parc Monceau qui sont visibles sur le plan de Ledoyen(voir Lutetia) marquent le début du développement de la plaine Monceau, voir lien ci-dessus pour l'histoire du Parc.

Le parc Monceau en 1823




Malgrès les tramways la traversée du Boulevard de Courcelles était plus simple en 1888!
Cliquez sur l'image pour plus sur les photos historiques

N'oubliez pas le bouton Lutetia décrit la place du quartier de la plaine Monceau et du Parc Monceau durant les siècles avec l'aide de nombreux plans de Paris.

Images du Parc Monceau sur l'internet

Cliquez ci-dessous pour voir les images du Parc Monceau.


Entrée Velasquez

Entrée rue de Courcelles





Colonnade Medicis

Toutes les images


Les peintres et le Parc Monceau

Monet a peint le Parc Monceau, Cliquez l'image pour plus

Plusieur peintres ont peint le Parc Monceau, cliquez ce lien.

Les autres artistes et le Parc Monceau

La sorcière du Parc Monceau

et les enfants gatés de Hériat pour la lecture

pour la musique, cette chanson "Au Parc Monceau" par Yves Duteil

Camille Saint Saens l'organiste de la Madeleine et compositeur de la symphonie pour Orgue(3eme symphonie) et du carnaval des animaux a vécu près du Parc Monceau, ainsi que Alexandre Dumas(Les trois Mousquetaires), le Parc Monceau a de nombreuses statues de poètes, écrivains et compositeurs , Alfred de Vigny, Chopin...

Enrichir le jeu avec vos propres anecdotes et google street et maps

Vous pouvez enrichir le jeu en communiquant vos propres anecdotes, et me contacter avec ce lien.



Pour ajouter de nouvelles locations situées même hors d'un plan de jeu et ou des image et anecdotes vérifiez que vous pouvez accéder street view/ map comme ci-dessus, ouvrez une nouvelle page(+) tapez une adresse comme celle-ci 43 rue de... si vous recevez une liste vous n'êtes pas en ligne, si vous apercevez une image cliquez sur street view qui apparait vers le bas qui devrait afficher une image de la rue de Prony, Paris Ile de France, street view, similaire à celle du 43 ci-dessus plus haut. Chaque position est déterminée par sa longitude latitude et altitude pour les plans/ maps, si vous n'avez pas directement accès à google map, pendant le jeu il est possible de demander la coordonnée courante, et vous pouvez aussi entrer des coordonnées à une adresse/ lien qui vous sera fourni pendant le jeu pour trouver un plan/ map qui n'est pas visible pendant le jeu. Le jeu video est une contribution ouverte, c' est un peu aussi une memoire collective qui se construit, les suggestions et anecdotes locales sont les bienvenues.






















Le jeu vidéo du chapitre 1 de Mémoires d'enfance vous entrainera depuis les origines de Paris jusqu'au Parc Monceau.

La Plaine Monceau

Je suis né dans la partie Ouest de Paris, dans un quartier récent, la Plaine Monceau et le Parc Monceau furent développés aux environs de 1800-1850.



Les origines de Paris

Les origines de Paris sont plus au Sud avec les légions Romaines qui furent pivotales dans le développement de Paris. Avec elles arrivèrent les Premiers Chrétiens, le quartier St Marcel qui est situé au Sud de la place de la Contrescarpe est l'un des plus anciens quartiers de Paris, encore plus ancien que le clos de Laas le long de la Seine que l'on peut aussi voir ci-dessous sur le plan de Louis VII Le Jeune XIème siècle reconstruit en 1703, il contient le premier large cimetiére Chrètien de Paris crèè aux environs du II ème siècle entre l'an 200-250 de notre ère, ce cimetière fut seulement découvert au début des années 1900.



Les légions romaines qui remontèrent du Sud vers le Nord arrivèrent via Massala(Marseilles) et Lugdunum(Lyon), et s'installèrent sur la partie Sud Ouest de la Montagne Sainte Geneviève, la rue de la Montagne Sainte Geneviève qui figure dans le film Midnight in Paris(un clin d'oeil plein d'humour au Testament d' Orphèe de Jean Cocteau et son voyage dans le temps), est la plus ancienne rue de Paris et date de la période Gallo-romaine, un sentier descendant vers la Seine et le Petit Pont doit avoir existé à cet emplacement il y a plus de deux mille ans.

La rue de la Montagne Sainte Geneviève redescend la Montagne Saint Geneviève sur la pente Nord depuis la place de la contrescarpe vers la Seine.

La rue Mouffetard redescend de l'autre côté sur la partie Sud depuis la place de la Contrescarpe en allant vers la place d'Italie qui porte bien son nom.
(voir plan du XIème siècle des Archives Nationales ci-dessous, de Louis VII dit Le Jeune, reconstruit en 1703)



Le quartier St Marcel

A cette époque St Marcel était l'un des tout premier évêques de Paris, Sainte Geneviève la Patronne de Paris fut enterrée au sommet de la Montagne Saint Geneviève ainsi que Clovis le Premier Roi de France baptisé(voir ci-dessus), aujourd'hui le Panthéon.

C'est aussi le moment ou Paris deviendra la capitale des Gaules. Un peu plus tard Charlemagne et les Carolingiens cimentèrent l'alliance avec Rome pour la foi et pour combattre la pluspart des conflits, une alliance et influence culturelle qui demeura avec la langue.

Le quartier Latin contient de nombreux vestiges des premières années de Paris lutèce/ lutetia font penser aux bains et la Seine, mais la réalité fut toute différente, les bains étaient sur les collines couvertes de vignes, de petites sources et nombreux ruisseaux ainsi qu'une rivière la Bièvre, les champs et vignes etaient orientées vers le sud, les plus anciens plans de la ville montrent cet aspect du quartier St Marcel et encore aujourd'hui un quart de l'alimentation en eau potable du Sud de Paris provient de canalisations romaines aboutissant sous le parc Montsouris et jusque' en 1960 la Halle aux vins se trouvait pas très loin, quartier St Victor, près de la Seine, aujourd'hui la fac des Sciences et la nouvelle Bibliothèque Nationale de France occupent cet emplacement.

Paris il n'y a encore pas très longtemps possèdait de nombreuses fontaines et sources(google fontaines de Paris et suivai les liens et images!).

Les arènes de Lutèce sont situées dans ce quartier de Paris, près du Jardin des Plantes, de nombreuses institutions universitaires, collèges dans le quartier latin contiennent des vestiges romains sans compté les thermes de Cluny.
Durant le régne de Philippe Auguste Paris devient la Cité, l'Université, dont l'un des plus anciens collèges fut celui de Robert Sorbon, aujourd'hui la Sorbonne.

Les abbayes dans Paris étaient entourées de cultures(clos) et de faubourgs, le clos St Marcel est l'un des plus anciens, les faubourgs(faubourg St Victor, St Eloi, St Martin, St Honoré etc etc...) représentant la périphérie des clos.


Question
Le tableau ci-dessous par Shigeru Wakayama, Exposition Galerie Jacqueline Lemoine(1988), représente un endroit du Quartier St Marcel aujourd'hui, quelle est le nom de la rue avenue ou boulevard sur la droite du tableau?

Cliquez le bouton Google Street View ou le tableau ci-dessous pour vous rendre sur place, et rechercher cet emplacement, votre point de chute pour commencer vos recherches est la place St Michel, déplacer vous depuis ce point pour retrouver le lieu du tableau, passer par la rue du Chat qui Pêche, la rue de la Huchette et comme dans midnight in Paris, remonter le temps et la rue de la Montagne Ste Geneviéve, un sentier(voir image ci-dessus) au premier siècle de notre ère qui conduisait les légionaires et locaux depuis le quartier St Marcel jusqu'aux berges de la Seine qui à l'époque n'avaient pas encore de pont. Par contre la Montagne Ste Geneviéve elle était couverte de rivières et de sources.

Avant de cliquer le bouton jaune, entrez votre réponse dans la partie droite de la clef ci-dessous, et entrez dans la partie gauche de la clef ci-dessous le nom célêbre du Graal que vous avez construit pendant la période d'initiation au jeu , si vous n'avez pas accompli la période d'initiation cliquez les boutons info phase d'initiation au bas de l'écran pour le mode d'emploi ou la phase d'initiation.

clefs gauche et droite ci-dessous